Achat d'un bien immobilier en Espagne 

D'abord, comme partout, il est indispensable de passer par un notaire.

En Espagne, il y a un intermédiaire entre le notaire et le vendeur / l'acheteur (chacun a le sien) : il s'agit généralement d'un avocat (abogado-a) ou d'un conseiller fiscal/immobilier.

Une banque peut également remplir ce rôle d'intermédiaire, ce qui évite parfois de mauvaises surprises en termes de frais supplémentaires non prévus.

Des prix particulièrement bas pourraient inciter à acheter sans passage par le notaire. A proscrire à tout prix, les risques étant beaucoup trop élevés : inexactitude de la superficie susceptible de vous appartenir, problèmes de mitoyenneté, pas de garantie en cas de vices cachés éventuels, etc ...

Les frais notariaux ne sont pas très élevés : il varient en fonction de la valeur du bien et se situent généralement entre 6 et 10 % de celle-ci.

En outre, différentes formalités administratives doivent être remplies : - acquisition d'un code NIE (numéro d'identification pour non-résident) auprès de la Policia Nacional ; - ouverture d'un compte financier  ; - abonnements pour l'eau et l'électricité ; - démarches vis-à-vis de l'Administration pour les taxes communales... 

Nous vous accompagnons pour ces différentes formalités- Contactez-nous !!! 

 

91414

 

IMG 2658P1210291 fachada 600x566